La Normandie et une frange

Respirer.

Il m’aura fallu trois jours pour à nouveau inspirer à pleins poumons. Nous sommes parties en Normandie pour nous reposer. Nous avions besoin de respirer, simplement. Nous désirions changer d’air, nécessairement. Et voilà qu’en arrivant sur place je n’ai pas eu le bonheur de retrouver l’odeur des embruns et du sel marin. Mon odorat était comme bloqué par le stress et la pollution Parisienne. Je ne sentais rien. Comme si j’avais cesser de respirer.

Tant pis pour moi, cela ne devait malgré tout pas m’empêcher de passer un bon séjour. Et j’ai compensé l’odorat par le goût, en mangeant jusqu’à faire exploser mon ventre, mais aussi par la vue. L’hiver en Normandie vaut tout autant le détour que l’été, si ce n’est plus. Il n’y a pas de touristes, pas de vacanciers. La plage est calme, l’air est doux, il y a de la place dans les restaurants, on peut se garer facilement à Honfleur et flâner dans les rues sans être ensevelies par la masse qui avance.

Je pourrais vous parler encore et encore de la lumière, si particulière et énergisante. Il y a ce petit plus en Normandie, je ne cesserais jamais de le répéter. Ce quelque chose de différent qui a attiré l’œil de tant d’artistes. Là-bas, vous êtes comme portés ailleurs, vous dormez merveilleusement bien et tout est calme autour de vous. Personne n’est pressé par le temps et vous en oubliez votre montre.

dsc_1206-copiedsc_1210dsc_1207-copiedsc_1172dsc_1205-copiedsc_1076dsc_1204

J‘ai profité de ce séjour pour enfin teindre à nouveau mes cheveux, adieux le blond j’ai décidé de retrouvé ma couleur naturelle. Un châtain clair ou blond foncé, comme vous préférez. Foutue pour foutue je me suis enfin décidé à couper cette frange qui me fait tant envie depuis des mois. Et me voilà nouvelle personne. Prête à passer au travers de ce nouveau semestre qui défile déjà à toute vitesse.

Le dernier jour, nous sommes parties regarder le coucher du soleil sur la plage. C’est un peu notre rituel. Nous n’étions pas pieds nus dans le sable, mais ce fut un merveilleux spectacle et, incroyablement, l’air marin a retrouvé le chemin de mes poumons et j’ai enfin pu respirer pleinement. J’avais de nouveau l’impression que l’oxygène emplissait mes poumons et c’était merveilleux.

Trois jours, il m’aura fallu trois jours pour lâcher prise et retrouver ces odeurs d’océan que j’aime tant. C’est fou comme changer d’air m’aide à renaître.

dsc_1175dsc_1150dsc_1168dsc_0012

Des pensées salées,

signature

28 commentaires sur “La Normandie et une frange

  1. C’est vraiment magnifique! Je trouve que ça ressemble un peu à Wissant, une tout petite ville dans le Nord avec la mer qui fait face à l’Angleterre et j’ai aussi parfois cette impression d’à nouveau respirer.

  2. Très belles photos et super article, à l’image de ton blog 🙂
    On à envie d’y être !
    j’ai fait un article sur la franche-comté, une autre région que l’on critique assez souvent mais qui révèle des bonnes surprise, comme la Normandie. N’hésite pas y jeter un coup d’oeil: http59534.worldpress.com

  3. Les photos sont juste sublimes (coucher de soleil au top), et je te l’ai déjà dit mais CETTE FRANGE OMG je crois que c’est LA coupe qui te correspond le mieux, ça te va tellement bien, tu as bien fait de sauter le pas 😉
    Bisouus ❤

  4. Bonsoir, je tombe par hasard sur votre article de blog. Je trouve le texte simple et bien écrit comme vos photos qui donne envie de revenir en Normandie.

      1. C’est une ambiance particulière n’est ce pas! J’ai la chance de pouvoir y aller de manière relativement régulière. Là bas tout parait plus apaisé

  5. Voilà qui me plaït : la Normandie pour se ressourcer … j’entends si souvent : en Normadie il pleut tout le temps et il fait gris …. n’empêche que …. elle est belle ma Normandie ( et vos photos le sont aussi ! )

  6. Merci pour vos mots , le quotidien a tendance parfois à me faire oublier que c’est une chance en effet de vivre dans un bel environnement ( j’habite à 200 m d’une forêt ) où il fait bon vivre, où calme et sérénité ne sont pas de simples vues de l’esprit . J’y puise en tout cas beaucoup de mon inspiration !

    1. C’est vrai qu’on a tendance à ne plus voir les jolies choses qui nous entourent à force de les croiser, en réalité il faut simplement prendre le temps, de les remarquer, d’en profiter et on se sent tout de suite bien mieux ! La Normandie à inspiré les plus grands 😉

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s