De ces rêves devenus réalité, mon voyage à Venise.

Pendant que tout le monde ne vit que pour la rentrée, moi j’ai laissé mon cœur en Italie, à Venise.

dsc_0590

Venise, ce fut d’abord un rêve lointain, une chimère, une idée vaine, une photo google accrochée sur le mur de ma chambre. Je n’en connaissais rien d’autre que ce qu’on en dit. Puis, c’est devenu un projet, un voyage à faire, un mot dans une liste, une idée fixe. Est venue ensuite la réservation, à la dernière minute, sur un coup de tête.

« Et si on partait? Si on y allait? Et si on retournait en Italie? »

Nous avons passé cinq jours là bas, sac à dos sur les épaules, avec nos seuls pieds pour moyen de transport. C’était merveilleux. Loin des recommandations de tous guides de voyage, nous sommes parties en plein mois d’août, en espérant ne pas rencontrer trop de monde. Malheureusement, la foule était bien là, gigantesque, et nous avons bien failli nous noyer dedans à plusieurs reprises.. Qu’à cela ne tienne, nous sommes sorties des sentiers battus et nous avons décidé de découvrir Venise loin de ses monuments touristiques. Et sinon, nous les visitions aux heures du midi ou tôt le matin. Ainsi nous avons découvert une Venise secrète et discrète, qui renferme des détails par millier. Chaque façade, chaque poignée de porte, boîte aux lettres, habitation, et pont cachent un détail, une histoire, une anecdote à raconter. Et tout est beau, c’est incroyable comme cette ville peut être belle, sans voiture, sans nuisances sonores. Parfois, au détour d’une rue, nous pouvions entendre une cantatrice chanter à pleins poumons. En cherchant un peu, nous avons pu voir un souffleur de verre en pleine action. Et le canal, omniprésent, prend des teintes rêveuses aux différentes heures du jour et de la nuit.

Venise tu étais magique, splendide et grandiose. J’ai eu l’impression de rêver en flânant dans tes ruelles. Je n’ai pas eu peur de me perdre car tu es sécurisante. Tu es tendresse, tu es douceur réconfortante et chaleureuse. Et tu berces mon cœur à tout jamais.

Je crois bien que j’ai oublié mon cœur en Italie cet été. Et je ne suis plus sure de vouloir le récupérer.

dsc_0691dsc_0359dsc_0342dsc_0583dsc_0341dsc_0501

dsc_0317dsc_0332dsc_0461dsc_0469

dsc_0437dsc_0649

dsc_0306dsc_0305

csc_0692dsc_0839dsc_0701dsc_0670dsc_0721dsc_0725dsc_0733

dsc_0736

dsc_0479

Il m’aura fallu un peu de temps pour retrouver un bon rythme scolaire et salarié. Maintenant que j’ai repris mes marques, je peux revenir vers vous sereinement et vous écrire tout ce que j’aimerais vous dire. Et j’ai beaucoup de choses à vous dire! Cette semaine, je vous emmène donc à Venise puis nous reposerons nos pieds en France, j’espère que vous vous portez au mieux et que vous aimerez venir me lire à nouveau. ♥

Tendrement,

signature

dsc_0380

10 commentaires sur “De ces rêves devenus réalité, mon voyage à Venise.

  1. Oh l’Italie … On y laisse bien facilement son coeur, j’en sais quelque chose !
    Un jour qui sait, on se retrouvera à faire des articles et des vidéos d’un semestre à Bologne !

    Un abbraccio 😘
    Eléonore

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s