Trois jours à Lille (+LRVC #6)

Il y a un peu moins de deux semaines, je partais à l’aventure. Direction  Lille pour rendre visite à deux amis qui étudient là bas. Ils m’ont merveilleusement bien accueilli et hébergé et je n’ai malheureusement pas pu profiter suffisamment d’eux car nous étions en semaine et je ne les voyais qu’à partir de la fin d’après midi. Ca n’empêche que j’ai passé un séjour tout bonnement génial, et je tenais à en partager une partie avec vous.

C‘était la toute première fois que je « m’offrais » à proprement parlé un voyage. J’ai profité de l’arrivée de mon premier salaire pour réserver mes billets de trains. Je pouvais me permettre d’être autonome au sein d’une ville que je ne connaissais pas. C’est une sensation grisante, croyez moi! Bon évidemment, je n’étais pas non plus lâchée en pleine nature sans aucune informations, mes deux amis m’ont beaucoup guidés et conseillés tout du long. En somme, ils m’ont expliqués tout ce que je devais savoir avant mon arrivée. Une fois là bas, j’étais comme chez moi.

Le mercredi midi, j’ai mis pour la seconde fois de ma vie les pieds à Lille. J’avais rendez-vous avec mon amie à 16h. Cela m’a donc laissé avec un plus de trois heures à tuer avant de la retrouver. A peine sortie du train, j’ai sauté dans le métro (après avoir au préalable acheté un ticket valable 72h à une borne) et suis descendue à république. – Soit dit en passant, le métro Lillois m’a semblé tout petit à côté de celui que j’ai l’habitude d’empreinter à Paris. – Il est difficile pour moi de vous décrire la joie qui m’a accaparée une fois que je suis arrivée sur la place, devant la grande fontaine, face au palais des beaux arts (où j’étais sur le point de me rendre suite aux conseils de mon amie). Il y avait le soleil, la douceur des températures, la fontaine qui m’a semblé magnifique. Ces trois éléments réunis sont venus marquer pour moi un point d’ancrage énorme. Je suis parvenue à organiser un voyage, à le financer par moi-même, et tout ça sans le moindre soucis. A cet instant, je goutais aux sentiments d’autosatisfaction et de liberté complète. Je me sentais bien et heureuse, tout simplement.

Après avoir prévenue ma maman de mon arrivée, je me suis directement dirigée vers le palais des beaux arts ou j’ai pu profiter de l’exposition « Joie de vivre » quelques jours avant sa date de clôture. Les trois heures je les ai passé au sein des allées de l’expositions. Elle abritait tableaux, sculptures et photographies et, accompagnée d’un audioguide, j’ai pu profiter presque pleinement de l’ambiance de chacune des œuvres. Je dis presque car il y avait malheureusement beaucoup de monde le jour de ma visite, cela a un peu entaché mon plaisir (je déteste la foule dans les musées). Le thème était parfaitement bien développé: l’amour, la joie, le repos, le rire, l’amitié, l’enfance et de nombreux autres sujets se confondaient au sein de petites boites d’espaces que nous, visiteurs, pouvions parcourir dans l’ordre souhaité. Chaque œuvre que j’ai rencontré m’a offert un peu de bonheur, c’est difficile de décrire un sentiment avec des mots mais je me sentais bien dans cet endroit et j’aurais pu y rester beaucoup plus longtemps s’il n’y avait pas eu tant de monde. Une fois sortie, je retrouvais mon amie à un arrêt de bus. Cela faisait si longtemps que nous prévoyions ce voyage que nous étions toutes deux complétement folle de joie à l’idée de le voir enfin devenir réalité. En toute fin d’après-midi, elle m’a amené à Rihour (quartier où il y a de nombreux restaurants et magasins, ainsi que la fameuse grande roue!). Là bas, nous nous sommes rendues chez un perceur/tatoueur pour qu’enfin elle puisse faire le piercing de ses rêves et que moi-même je puisse me faire percer l’oreille; plus précisément l‘hélix (Cela faisait deux ans que j’y réfléchissait, j’en parlais déjà ici)!! Je vous parlerais de ce piercing dans quelques temps (dès que j’aurais bien avancée dans la cicatrisation).

DSC_0064DSC_0053DSC_0005DSC_0043DSC_0052DSC_0050DSC_0060

J‘avoue ne pas avoir fait grand chose de ma matinée du jeudi: j’ai pris le métro et me suis baladée dans la rue piétonne. A midi je suis retournée à l’appartement pour manger avec mes amis. L’après midi, je me suis rendue au Tripostal, voir une exposition au titre aguicheur: « Renaissance ». Cette exposition a également prit fin peu après mon séjour. J’ai littéralement passé quatre heures entière dans ce bâtiment, l’exposition m’a transporté. Là bas, j’étais ailleurs. il n’y avait pas trop de monde, il y avait des dizaines de choses à voir, à entendre. Il y avait de tout, de la photo, des sculptures, des videos, des peintures, des mises en scènes, des enregistrements audio, des œuvres participatives. Cette exposition était immense et je l’ai adoré. J’aurais aimé la visiter une seconde fois tellement j’ai l’impression de ne pas avoir pu tout voir. De nombreuses cultures étaient représentées, de nombreux thèmes étaient abordés. Le bonheur se mêlait à la culture Asiatique. L’évolution d’un être se mélangeait à l’évolution naturelle. Il y avait de tout, pour ma plus grande joie. J’ai adorée me perdre dans les grandes allées de cette salle, je ne m’attendais à rien en me rendant là bas et j’ai été surprise par tout.

Le soir, j’ai retrouvé mes deux amis qui m’ont présentés à leurs amis de là bas. Après avoir mangé les meilleures pizzas de la ville (ce n’est pas moi qui l’ai dit!) nous sommes sortis dans Lille et il a neigé! C’était la première fois de cet hiver que je voyais la neige, c’était trop cool! La soirée en elle-même était géniale.

J‘ai passé mon vendredi à arpenter les rues de Lille, jusqu’à me perdre (heureusement que je suis tombée sur une navette qui m’a ramené dans le centre ville). J’ai adoré flâner dans les rues et il faut avouer que j’ai eu beaucoup de chance au niveau de la météo car j’ai très peu été confrontée à la pluie! A midi, je me suis arrêtée dans un restaurant rétro ou j’ai vraiment bien mangé. Je me la suis jouée à la Mia Wallace (cf Pulp Fiction) en commandant un milkshake en même temps que mon plat. Le milkshake Banane est à tomber par terre! L’après midi, je me suis rendue à Euralille avec mon amie mais je n’ai pas trouvé grand chose. Heureusement d’ailleurs car mon sac de voyage était déjà au bord de l’implosion!

Le samedi matin sonnait l’heure des aurevoirs, ce séjour m’a permis de découvrir Lille autrement. J’étais certes seule la journée, mais ça ne m’a jamais dérangée car j’avais mille choses à faire et à voir. De plus, j’ai pu profité de mes amis autant que je pouvais et chaque moment passé avec eux était parfait.  Cette ville est magnifique dans son architecture, les gens sont adorables et j’ai pu séjourner chez les deux personnes les plus géniales du monde. Je garderais ce séjour longtemps dans mon cœur, c’était important pour moi d’en laisser une trace ici.

DSC_0065DSC_0073CSC_0199DSC_0111DSC_0116DSC_0115DSC_0117DSC_0124DSC_0131DSC_0152DSC_0164DSC_0165

 De ce séjour, j’ai tout de même ramené quelques bricoles. J’ai découvert, grâce à mes copains, une boutiques nommée « Le comptoir des confitures » qui vend des confitures artisanales a tout, et elles sont excellentes! Il y a également une boutique à Paris et si l’occasion se présente je retournerais y faire un tour sans la moindre hésitation! L’exposition du Tripostal abritait une œuvre participative dans laquelle de nombreux artistes et Lillois présentaient le livre qui les rendait heureux, le livre qui a changé leur vie. Une passante a déposé son livre et a collé un post-it dessus nous expliquant pourquoi se livre change sa vie tous les jours. En sortant, je me suis rendue dans une petite libraire, et j’ai acheté ce fameux bouquin: L’attrape cœur. Finalement, à Euralille, je me suis dégotée un adorable ras de cou dans la boutique Six.

Et toi, as-tu déjà été à Lille? Raconte!

Cet article change de ce que j’ai l’habitude de produire mais je désirais à tout prix laisser une trace de mon séjour quelque part, pour pouvoir m’en souvenir. Quoi de mieux que tout écrire ici, pour partager en même temps avec vous ce que j’ai vécu? J’ai également tourné un court vlog pour compléter cet article, vous pouvez aller le voir ICI, si le cœur vous en dit!

Je vous laisse avec cette jolie vue des toits Lillois.

Des bisous enneigés,

0000000000000000000000000000000000000000

DSC_0068

9 commentaires sur “Trois jours à Lille (+LRVC #6)

  1. Super mignon cet article ! Bienvenue chez moi 😉
    Je suis contente que tu aies aimé la ville, ça fait plaisir !
    Si un jour tu y repasses, n’hésite pas à me faire un message, on pourrait se croiser 😀
    Bisous ma belle et bonne journée 😘

  2. Quel bonheur de me dire qu’une bloggeuse que je côtoies sur le net sois passer près de ma petite région et puis tu as fais le tripostal et les beaux-arts (moi qui en parlais sur mon blog, je suis contente que tu as aimé)
    A la prochaine !
    xoxo
    Marie 🙂

    1. Ouii j’ai lu ton article qui m’a bien fait sourire sachant que j’avais les photos de mon voyage qui n’attendaient que d’être publiés 😉
      J’adore ta région, j’espère avoir l’occasion d’y retourner !!

      Gros bisous
      Jeanne

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s