LRVC #5: Coup de foudre au Louvre

Il y a pile une semaine, nous sommes allées au Louvre avec mon amie Marine ( la jeune fille que vous voyez de dos sur certaines photos ). Nous avons passé une après midi entière a longer les allées de ce musée emblématique. J’avais déjà eu l’occasion de m’y rendre auparavant, mais j’étais plus jeune et je voyais le monde différemment. J’étais encore dans cette période où l’on regarde l’Art avec des yeux un peu ennuyés, où l’on ne réalise pas le travail qu’il y a derrière une toute petite toile. Depuis que je suis des cours d’Image, mon approche de la peinture a changé: je me tiens tantôt proche du tableau pour percevoir détails et coups de pinceaux, tantôt loin pour aborder l’œuvre dans son ensemble. Je m’intéresse également au peintre et à sa technique ( en bref à un tas de détails que beaucoup omettent ).

Alors qu’il y a 5 ans je passais dans les allées en quelques minutes, maintenant je m’arrête, je prend le temps. Si bien que je pourrais passer une bonne heure dans une unique salle sans voir défiler une seule minute. Mais c’est aussi ça la magie du Louvre. Une fois entrée dans l’enceinte nous oublions le temps qui passe et le monde extérieur. Le passé y vit quotidiennement au travers du regard des gens. Cet espace temps n’a en réalité plus de limite grâce aux peintres et dessinateurs présents, reproduisant à la main les toiles peintes il y a de ça des siècles.

Louvre 8louvre 18Louvre 9

Plus encore que les peintures Françaises, je suis véritablement tomber en amour avec l’aile présentant au Public les sculptures antiques et contemporaines de la Renaissance. Elles dégagent une infinie douceur et chacune raconte une histoire à celui qui veut bien prendre le temps de la contempler.

Les statues qui personnalisent les saisons nous ont longuement arrêté, particulièrement « l’hiver« , sculptée par Pierre Ier Legros qui nous a perturbé pendant un moment, tous les détails de l’œuvre nous donnaient l’impression que l’objet nous observait. J’ai également beaucoup aimé « La nymphe au scorpion » realisée par Lorenzo Bartolini ainsi que « Psyché ranimée par le baisé de l’amour » par Antonio Canova (que je n’ai pas photographié). C’est dingue de se dire que ces objets si précis et minutieux ont été taillés à la main dans de la pierre ou du marbre. C’est incroyable d’imaginer le temps qu’il a fallu pour sculpter ne serait-ce qu’une main.

Le Louvre est un endroit qui m’a incroyablement inspiré et j’ai regretté sur place de n’avoir pas pris ni mon carnet de dessin, ni mon appareil photo. A savoir que l’entrée est gratuite pour les personnes âgées de moins de 26 ans sur simple présentation de votre carte d’identité (autant vous dire que je compte bien y retourner équipée!). Si j’avais un conseil à vous laisser, ce serait d’y aller vers 13h en pleine semaine (le monde arrive vers 14h30 et il est beaucoup moins important que le week-end).

louvre 15louvre 13LouvreLouvre 5louvre 16Louvre 7Louvre 2

Et toi, as-tu déjà été au Louvre? Qu’est-ce que tu préfères y voir?

J’espere que votre semaine se déroule au mieux, courage! C’est bientôt les vacances!!

Tendrement,

0000000000000000000000000000000000000000

louvre 20

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s