En noir et blanc

Voilà déjà un petit moment que j’ai pris les photos de ce look avec ma sœur et pourtant j’ai l’impression que c’était hier. Il ne faisait pas très beau, le ciel était tout gris. Et j’étais moi-même assez désabusée, stressée par la rentrée qui approchait à grand pas et par les transports en communs que j’allais devoir prendre. Elle est arrivée dans le salon, je lisais pour occuper mon esprit, et m’a dit: « Viens, allons photographier le look pour ton blog! » (cela faisait bien une semaine que je lui demandais)

Ni une ni deux je sautais dans la tenue que j’avais préparé depuis déjà pas mal de temps, je lassais mes chaussures et bouclais mes cheveux, puis nous partions toutes deux dans le parc pour enfant le plus proche pour commencer les prises de vue. Avec Emma, je ne sais plus si je vous l’ai déjà dit, on a une sorte de « deal »: une photo pour une photo. Je la prend, et elle me prend en retour, c’est comme ça que ça fonctionne et ça nous amuse toujours beaucoup.

boucles

Ce que j’aime dans les parcs, c’est leur place dans l’éternité. Ils gardent nos rires et nos amitiés éternelles. Toute jeune je m’y rendais, les samedi après midi, accompagnée de ma mamie. Nous prenions le goûter sur un banc en écoutant le chant des oiseaux. A peine les madeleines englouties je courrais à nouveau vers les sièges volants, pour de nouveau planer au dessus du sol; tentant d’aller toujours plus haut, de toucher les feuilles des arbres avec mes petits pieds. Maintenant d’autres enfants ont pris le relais. Eux aussi mangent des madeleines et s’amusent sur les toboggans. C’est un cercle infini et réconfortant.

Pourquoi ce lieu pour cette tenue? En réalité il n’y a aucun lien entre les deux. C’est seulement qu’à l’instant T, c’est là bas que j’avais envie d’être. Comme si je désirais retenir encore un peu la petite fille à frange que j’étais, refaire de la balançoire et de nouveau toucher les étoiles. Ainsi aujourd’hui c’est un peu une histoire en noir et blanc que je vous conte. Une histoire passée mais qui a de l’avenir. Parce qu’après tout, il n’y a pas d’âge pour refuser de grandir.

Quand à la tenue que je porte, elle est aussi sobre que spéciale étant donné qu’elle contient deux de mes pièces phares de cet automne. Le haut est une petite trouvaille de chez Zara et les chaussures types derbies sont garnies de dentelle. Une tenue toute noire mais qui joue sur les matières; une tenue confortable, que j’ai tout de même rehaussé avec un rouge à lèvre un peu foncé.

boucles4

Haut: Zara ; Bas: H&m ; Chaussures: h&m

boucles5boucles2boucles10boucles8boucles6boucles12

Aujourd’hui c’est une histoire en noir et blanc que je vous conte.

Malgré tout, nous avons tous en nous des bouts d’enfance qui restent et qui constituent ce que nous sommes.

Je vous souhaite une belle semaine,

à très bientôt,

0000000000000000000000000000000000000000

4 commentaires sur “En noir et blanc

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s